Homélie du dimanche 22 octobre 2017
Dimanche des Missions
Chant missionnaire « Va, annonce à tous tes frères, les merveilles de Dieu, ses merveilles pour toi ». Frères et sœurs en Christ, que la paix et la joie vous soient accordées en surabondance de la part de Jésus-Christ, le premier missionnaire et le maître de la Mission. En ce 29e Dimanche du temps ordinaire nous célébrons le dimanche des Missions (la Journée Mondiale Missionnaire). Au niveau de notre église locale le thème retenu pour le mois de la mission, mois du Rosaire avec Marie est en rappel, le suivant : « Va, annonce-leur tout ce que le Seigneur a fait pour toi » (Cf. Mc 5,19). Nous avons commencé le mois missionnaire il y a déjà 22 jours aujourd’hui. Chacun (e) est invité (e) à faire un petit bilan de ses actions missionnaires durant ces jours. Qu’est-ce que j’ai pu réaliser comme œuvre concrète allant dans le sens de l’annonce des merveilles de Dieu. Au niveau paroissial, il nous est demandé de vivre cette année le thème suivant : « avec Marie, annonçons les merveilles de notre Dieu dans la Charité et la solidarité ».
De fait, qui dit mission dit charité car la mission elle-même est née de la charité pastorale du Christ qui veut que tout homme soit sauvé et qui s’est incarné dans notre humanité pour notre salut. Pour que ce salut soit effectif pour tous, Il s’est associé des hommes et des femmes pour que cette Bonne Nouvelle parvienne jusqu’aux extrémités du monde : vous serez mes témoins à Jérusalem, en Judée, Samarie et jusqu’aux extrémités du monde  (Cf. Ac 1,8). Et après la résurrection il donna cet ordre à ses disciples : allez dans le monde entier, faites des disciples, baptisez-les au nom du père et du Fils et du Saint Esprit  (Cf. Mt 28,19). « Va, annonce à tous tes frères les merveilles de Dieu, ses merveilles pour toi. »
Il est clair, le Christ a voulu que son Eglise soit exclusivement missionnaire. Le cardinal Lavigerie disait sans cesse à ses frères pères missionnaires d’Afrique : soyez missionnaires et rien que cela ! Cette interpellation adressée à ceux par qui l’évangile nous est parvenu, est aussi la nôtre aujourd’hui. Mes frères et sœurs soyons missionnaires par toute notre vie et rien que cela. Pourquoi être missionnaire et en quoi consiste notre mission ?
Pourquoi être missionnaire ? Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement (Cf. Mt10,8). La Bonne Nouvelle a pénétré le continent africain par les hommes aux peaux blanches les missionnaires pères blancs. Dans des situations et des circonstances très précaires, ils ont bravé la fatigue des longs voyages, la chaleur infernale, les dangers des fauves et des maladies tropicales pour que Jésus-Christ soit annoncé. Ils ont sacrifié leurs personnes et tous leurs biens pour la cause de la Bonne Nouvelle. Le salut de Jésus nous est parvenu grâce aux efforts collectifs des baptisés de l’autre continent. Et puisque par notre baptême nous sommes devenus disciples du Christ, membre d’une église qui a la seule vocation d’être missionnaire et plus encore nous sommes incorporés au Christ, missionnaire par excellence, cette parole du prophète doit résonner chaque jour dans nos cœurs : me voici Seigneur envoie-moi (Cf. Is 6,8). Et aujourd’hui le Seigneur nous dit et il le dit aussi à chacun : Jean, va, annonce- leur tout ce que j’ai fait pour toi, Pascaline, Joseph, Esther, Juste….va annonce-leur mes merveilles pour toi. « Va, annonce à tous tes frères les merveilles de Dieu, ses merveilles pour toi. Courage à nous et que le Seigneur qui nous appelle à sortir de nos maisons, de nos conforts habituels pour aller en périphéries, nous donne la force et la grâce nécessaires pour annoncer ses merveilles dans un monde déchiré par des attaques terroristes, des crises socio-économiques et des guerres fratricides. Dans ce contexte les paroles du pape François doit résonner toujours dans nos esprits : je préfère une Eglise accidentée, blessée et sale pour être sortie, par les chemins, plutôt qu’une Eglise malade de la fermeture et du confort de s’accrocher à ses propres sécurités ». « Va, annonce à tous tes frères les merveilles de Dieu, ses merveilles pour toi. »
Mes frères et sœurs, quand on dit « l’Eglise »ne pensez pas si vite qu’il s’agit des premiers responsables : le pape, les évêques, les prêtres. Non, il s’agit de l’Eglise-Famille et comme telle tous les membres de la famille sont concernés. La première cellule ecclésiale c’est d’ailleurs la famille, le foyer chrétien. C’est là que se joue tout l’engagement et la formation à la mission. Une famille missionnaire est une famille qui prie ensemble, qui sait partager sa joie avec les autres et surtout qui sait rendre grâce à Dieu. Comment être missionnaire  dans le contexte des attaques terroriste et des multiples revendications socio-politiques qui est le nôtre ? «  Va, annonce à tous tes frères, les merveilles de Dieu, ses merveilles pour toi. »
Le monde a essentiellement besoin de l’Evangile de Jésus-Christ. Seul Jésus-Christ bon samaritain et bon pasteur peut soigner les blessures sanglantes de notre humanité, disait le saint Père François. Il recherche sans relâche les égarés des chemins tortueux et sans but. L’évangile est le ferment de la fraternité, de la réconciliation et du partage. Ce que nous avons à apporter au monde c’est la joie de l’Evangile. Une joie transformante qui invite au partage. Malgré les échecs apparents, les motifs de joie sont nombreux au regard de ce que Dieu a fait pour chacun de nous. Il s’agit de raconter à l’instar du possédé de l’Evangile. Après sa guérison, il a demandé à suivre Jésus. Mais celui-ci lui donne une grande mission : va, annonce-leur tout ce que le Seigneur a fait pour toi dans sa miséricorde. Il s’agit tout simplement de reconnaitre les merveilles que le Seigneur a accomplies dans nos vies. Autrement, il s’agit de raconter les expériences de notre Histoire d’Amour avec notre Dieu. Et chacun de nous a une histoire sacrée car chacun de nous est une merveille de Dieu. Le Seigneur a fait tant de choses pour nous, entrons en nous-même et voyons qu’est-ce que le Dieu de Jésus-Christ a fait pour nous ? Et qu’est-ce que j’ai fait pour que les autres le connaissent. Oui, mes frères et sœurs tous sans exception doivent connaitre Jésus-Christ le Dieu des merveilles.
Mes bien-aimés, l’Evangélisation a besoin des missionnaires c’est-à-dire nos personnes mais elle a aussi besoin de nos biens. La quête de ce jour est impérée c’est-à-dire exclusivement reversée pour la mission dans le monde. C’est l’occasion pour chacun de nous d’être missionnaire et donner de son argent pour que le Christ soit annoncé et connu dans le monde entier. Exprimons donc notre Amour à Dieu en donnant de notre être et de nos biens pour l’annonce des merveilles de Dieu. Que le Seigneur éveille notre charité et notre solidarité.
Prions aussi et surtout pour tous les missionnaires et pour la mission dans le monde. A l’instar de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus patronne des missions, soyons missionnaires par la prière, la méditation quotidienne du chapelet individuellement, en famille, en groupe et mouvement de prière, en CCB (Communauté Chrétienne de Base) et en paroisse. Que Marie Notre Dame du Rosaire, étoile de l’Evangélisation nous soutienne dans nos efforts de chaque jour pour l’annonce de la Joie de l’Evangile par son intercession fervente ! « Va, annonce à tous tes frères les merveilles de Dieu, ses merveilles pour toi. »
Abbé Gilbert GUINGANE, prêtre de Jésus-Christ dans l’archidiocèse de Bobo-Dioulasso.