Catéchèse sur les jours de pénitence

Durant le temps de carême, quels sont les jours où tous les fidèles chrétiens doivent jeûner ? Voilà une question que beaucoup de chrétiens se posent chaque année au début du carême.

Pour répondre à cette question, il convient de rappeler que l’obligation de jeûner n’est pas un commandement divin. Nulle part dans la Bible, on trouve un précepte obligeant le chrétien à jeûner certains jours de l’année. Il s’agit d’une disposition du code du droit canonique. Le code du droit canonique est le document qui contient les lois de l’Eglise Catholique Romaine.

L’obligation de jeûner se trouve dans les canons 1249 à 1253 du code du droit canonique.

  • Le canon 1249 : ce canon affirme l’obligation à laquelle tous les fidèles chrétiens sont tenus de faire pénitence, chacun à sa façon mais aussi souligne la nécessité d’une prescription de certains jours de pénitence pour tous.
  • Le canon 1250 : ce canon précise les jours de pénitence prescrits pour l’Eglise tout entière : c’est chaque vendredi de l’année et le temps de carême.
  • Le canon 1251 : ce canon stipule que l’abstinence de viande ou de tout autre nourriture, selon les dispositions de la conférence des évêques, sera observée chaque vendredi de l’année, excepté les vendredis qui coïncident avec les grandes fêtes de l’Eglise (les solennités, exemple 19 mars, Saint Joseph, Epoux de Marie ; 25 mars : Annonciation). Ce canon permet à la conférence des évêques de remplacer l’abstinence de viande par celle d’un autre aliment.
  • Le canon 1252 : ce canon précise les personnes qui sont tenues par la loi de l’abstinence. Il s’agit des personnes ayant atteint l’âge de 14 ans révolus jusqu’à l’âge de 60 ans. Les enfants qui n’ont atteint l’âge de 14 ans révolus, les personnes qui ont dépassé 60 ans, les malades, les femmes enceintes ou qui viennent d’accoucher ne sont pas tenus par cette loi.
  • Le canon 1253 affirme que les modalités d’observance du jeûne et de l’abstinence peuvent être précisées par les conférences des évêques.

 

Proposition d’attitudes spirituelles

  • S’efforcer de jeûner le mercredi des cendres : ne pas prendre au moins un des repas de ce jour.
  • Se confesser
  • Participer à la messe du mercredi des cendres
  • Donner l’équivalent de ce qu’on devait manger à un pauvre
  • Prier : lire Mt 6, 1-18, méditer ce passage et demander au Seigneur la grâce de vivre ce temps béni du carême comme il nous le demande.