Une nuit de grâce avec Marie

A la fin du mois de rosaire, le 31 octobre, après la neuvaine de messes en l’honneur de Notre Dame de Lourdes, de toutes les paroisses de la ville de Bobo-Dioulasso, sont venus massivement à la cathédrale de Bobo Dioulasso, des fidèles chrétiens, pour prier et méditer sur le thème « Avec Marie, Témoins de la miséricorde ».

La veillée a débuté à 21 heures par une procession mariale, suivie de l’allumage des bougies et de prières à Notre Dame du Rosaire faites par les enfants, les mères et les pères et intercalées par l’invocation à l’esprit Saint.

Après le mot de bienvenue du président du conseil paroissial, le curé de la paroisse cathédrale Abbé Guy Mukassa SANOU a accueilli le prédicateur Abbé San Daniel OUATTARA qui nous a révélé les mystères cachés de la miséricorde divine. Le programme de la veillée a été ensuite donné par Monsieur Aurélien ThIOYE, le responsable du comité marial.

Des louanges suivies des méditations des mystères du rosaire par les différents groupes de prières, entrecoupées par deux enseignements du prédicateur dont le premier portait sur la miséricorde et le second sur comment témoigner de la miséricorde.

Pendant l’enseignement des prêtres étaient disponibles pour les confessions.

Après le premier enseignement c’était l’heure de la pause-café, occasion pour les fidèles chrétiens se réchauffer par le café et le pain grâce aux bonnes volontés qui ont contribuées librement en natures ou en espèces. Que le Seigneur les bénisse et les comble de sa grâce par l’intercession de la Vierge Marie, notre Mère.

Quelques questions ont été répondues par le prédicateur compte tenu du temps après le deuxième enseignement.

Juste après la catéchèse sur l’adoration, l’Abbé Ema OUEDRAOGO a exposé le Saint Sacrement pour l’adoration eucharistique.

 La veillée a été clôturée par la célébration de la solennité de tous les saints par les Abbés San Daniel OUATTARA, Joachim BINGBOURE, Guy Mukassa SANOU, Justin SAWADOGO et Ema OUEDRAOGO aux environs de 5 heures du matin.

C’est à partir de 7 heures du matin que les fidèles chrétiens se sont rendus dans leurs familles respectives les mains pleines de grâces mariales en se donnant rendez-vous pour la prochaine veillée mariale.

Rébecca ZONGO