Le mardi 1er août 2017, a eu lieu à la Cathédrale de Bobo-Dioulasso une messe présidée par l’évêque de Sikasso, république du Mali à la sollicitation des Sœurs de l’Annonciation de Bobo-Dioulasso (SAB). Au cours de cette messe, huit (8) sœurs religieuses ont fait leurs vœux perpétuels, dix (10) ont fait un jubilé d’argent et une (01) un jubilé d’or. A cette messe, les SAB se sont réjouies de la présence de  8 évêques.

« Je suis la Servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta parole » telle est la phrase de la Sainte Vierge Marie, la patronne de la congrégation des Sœurs de l’Annonciation  de Bobo-Dioulasso (SAB) qui a été le let-motiv des engagements des 08 sœurs qui ont fait leur vœux perpétuel à savoir les sœurs Mariette Kioho, Adèle Compaoré, Matilde Méda, Honorine Dembélé, Nadège Bicaba, Agathe Diallo, Micheline Somda et Christine Compaoré, mais également pour la sœur Perpétue Dala qui a fait son jubilé d’or comme pour 10 sœurs qui ont fait leur jubilé d’argent. Ce  sont les sœurs  Martine Tao, Valérie Esther Kansolé, Louise Marie Amandine Somé, Cécile Garané, Assumpta Gala, Marcelline Gansonré, Marcella Zerbo, Nathalie  Dembélé, Marie Célestine Millogo et Julberthe Kampina. C’est par un oui que toutes ces sœurs ont renouvelé leur engagement à Dieu devant monseigneur Jean-Baptiste Tiama, évêque de Sikasso  qui a présidé à la célébration, devant la mère Léa Bélemsaga, supérieure générale de l’institut des SAB, et devant l’assemblée des fidèles.

Elles ont promis de vivre dans la chasteté, la pauvreté et l’obéissance.  Au cours de la célébration, la soumission totale à Dieu où les sœurs étaient couchées devant l’autel, le port de l’alliance de la foi, le don de la bible et de la croix ont constitué les temps forts. Les élues du jour ont bénéficié de l’exhortation de monseigneur Jean-Baptiste. « Vous avez choisi la meilleure part elle ne vous sera pas enlevée » leur a-t-il dit. Le célébrant principal a souhaité également que leur oui soit à la manière de l’humble servante qu’est la Vierge Marie. Pour Monseigneur Paul Ouédraogo, l’Archevêque Métropolitain de Bobo-Dioulasso, ces engagements constituent une joie pour l’Eglise. « C’est  une action de grâce à Dieu ». Il a souhaité que Dieu continue à donner de nombreuses et saintes vocations.  Quant à la sœur supérieure, la mère Léa Bélemsaga, elle déborde de joie. « Je suis heureuse parce que le Seigneur continue de cultiver et de  ramasser de bons grains dans son champ. Je suis heureuse pour ce que le Seigneur a fait pour son Eglise en appelant les sœurs à se donner totalement à lui et en donnant la fidélité à nos sœurs qui ont célébré 25 et 50 ans ».

Emmanuel Sombié