Archevêque Paul OuédraogoAprès la mort de Jésus-Christ le vendredi saint, les chrétiens catholiques ont célébré sa résurrection à pâque. Au cours de la veillée pascale  célébrée par l’archevêque de Bobo-Dioulasso, Paul Ouédraogo 122 personnes ont reçu le baptême, un geste qui réjouit l’immense foule des fidèles qui voit son cercle s’agrandir. Au nombre des fidèles on pouvait apercevoir certains membres du gouvernement.

Les fidèles catholiques ont célébrée la résurrection du christ dans une veillée pascale le samedi à 21 heures. Cette messe célébrée par Monseigneur Paul Ouédraogo, archevêque de Bobo-Dioulasso a eu lieu dans la cour et non dans l’enceinte de la cathédrale. Cette fête chrétienne est leur fondement de la foi en Dieu. Plusieurs  étapes ont ponctué cette célébration eucharistique au nombre desquelles le baptême de 122 adultes, la retraite au flambeau, le renouvellement de la foi en Dieu de tout baptisés, l’aspersion de l’assemblée en prière pour effacer les péchés etc. Dans son homélie, l’archevêque a parlé de la résurrection « le message que l’on peut porter en cette nuit c’est vraiment la résurrection. Gédéon Sou -- Nouveau baptiséLa mort n’a plus  de pouvoir » a-t-il dit. Selon lui, la résurrection donne le fondement de la foi. « Si le christ n’était pas ressuscité, vaine est notre foi, nous serions les plus malheureux de tous les hommes » a-t-il ajouté.  Les néophytes que sont les nouveaux baptisés ont leur joie et leur gratitude à l’archevêque et à la communauté chrétienne qui les a accueillis à bras ouverts.  Selon Sou Gédéon, « ce jour est un grand jour parce que nous venons de renaître et tous nos péchés sont pardonnés par la mort et la résurrection du christ, nous prions afin que l’église grandisse davantage ».   Par des chants de joies, des danses, les fidèles chrétiens ont manifesté leur joie de pâque.

Emmanuel  SOMBIE