Procession d'entréeLe dimanche 16 octobre 2016, a eu lieu à la Cathédrale Notre Dame de Lourdes de Bobo-Dioulasso le lancement de l’année pastorale 2016-2017. Ce lancement a été fait par l’abbé Anatole Kéré, nouveau curé de la paroisse en présence de l’ancien curé Guy Moukassa Sanon.

 

Depuis le dimanche 16 octobre 2016, les fidèles catholiques de la paroisse Notre Dame de Lourdes ont entamé la nouvelle année pastorale 2016-2017. C’était au cours d’une célébration eucharistique que le lancement de cette année a été fait. L’homélie qui a été prêchée par l’abbé Justin Sawadogo a été focalisée sur l’engagement du chrétien dans l’église, cet engagement qui doit être perçu par la prière. « Sans le Seigneur vos ne pouvez rien faire » a dit l’abbé Sawadogo. Selon cet abbé, la prière est la clé de voûte des activités chrétiennes. Il n’y a rien de plus urgent que la prière. Justin précise que de tous les types de prières, la priorité est donnée à la liturgie. « Toute action tendant à empêcher à la prière est un pêché grave » a-t-il déclaré. Abbé Justin a invité les fidèles catholiques à la prière en précisant que celle-ci doit se faire avec soin et respect. Après l’importance de la prière dans l’engagement du chrétien suit la formation.

presentation-de-lequipeAu cours de cette messe de lancement de l’année pastorale, les paroissiens de la Cathédrale ont eu l’occasion de revoir leur ancien curé l’Abbé Guy Moukassa Sanon qui a passé 6 ans dont 5 ans au milieu d’eux comme curé.  C’était une aubaine pour eux de lui réitérer le remerciement pour les nombreux efforts dans les énormes  chantiers de la rénovation de la cathédrale, d’auto-prises en charge, de prière, de collaboration,  d’esprit d’unité et de sacrifice etc. Homme infatigable, humble, dévoué, disponible, ami de tout le monde, l’abbé Guy quitte la paroisse cathédrale avec le sentiment d’avoir accompli au mieux la tâche qui lui avait été confiée. « Je suis venu ; j’ai fait ce que je pouvais faire. Je pars avec votre amitié dans le cœur » a-t-il dit. Avant de s’en aller l’eau d’au-revoir lui a été servie. Dans ce même laps de temps, c’est Anatole Kéré, nouvellement nommé curé de la paroisse qui buvait l’eau de l’étranger avec son équipe. Tous ont été accueillis par le président du conseil paroissial et l’assemblée en prière par un tonnerre d’applaudissements et des cris de joie. Après la messe un mini-marché a permis aux gens de continuer les réjouissances.

Emmanuel Sombié

 Abbé Anatole Keré Abbé Guy Moukassa Sanon Accueil